Ciplet recherche désespérément un instituteur/trice

La directrice
: «
les enfants ne sont pas pénalisés. Les activités sont maintenues
».
La directrice : « les enfants ne sont pas pénalisés. Les activités sont maintenues ». - illus/FB

Depuis une semaine, la directrice de l’EFA de Ciplet, Agnès Laruelle, multiplie les recherches afin de trouver une remplaçante à son institutrice de 1ère et 2e années primaire, en maladie jusqu’à la fin mars. En vain, en dépit de toutes les démarches entreprises jusqu’ici. « 

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct