Un cordonnier d’expérience s’installe au cœur de Hamoir

A 65 ans, il continue par amour du métier.
A 65 ans, il continue par amour du métier. - D.R.

Issu d’une famille de boulangers-pâtissiers, initialement rien ne prédestinait Claude à devenir cordonnier. Il a d’abord été menuisier-coffreur-ferrailleur pendant 7 ans, avant de suivre une formation de cordonnier qu’il a complétée rapidement avec l’orthopédie, pour aider sa sœur, vendeuse de chaussures.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct