Match des U21 série A (Namur): Succès 2-4 de la Royale Union Sportive 1947 Emmels face au Football Club Espoir Tarciennois

Match des U21 série A (Namur): Succès 2-4 de la Royale Union Sportive 1947 Emmels face au Football Club Espoir Tarciennois

L'un match des U21 série A (Namur) était l'occasion pour le Football Club Espoir Tarciennois d'affronter la Royale Union Sportive 1947 Emmels, au terrain de Tarcienne - Le Pavé. Les deux équipes se sont séparées sur un score de 4 à 2, à l'avantage de la Royale Union Sportive 1947 Emmels.


Aboubacar Keita s'est fait renvoyer aux vestiaires à la 40ème.


Football Club Espoir Tarciennois et Royale Union Sportive 1947 Emmels : les prochains matches


Pour son prochain match, la Royale Union Sportive 1947 Emmels affrontera Royale Union Sportive Berismenil au terrain d'Assesse le 5 octobre à 15h. De son côté, le Football Club Espoir Tarciennois rencontrera U.S. Beauraing 61, 5ème du championnat, le même jour exactement au même moment, au terrain de Beauraing Flocquaux.


La rencontre en bref


Football Club Espoir Tarciennois - Royale Union Sportive 1947 Emmels : 2-4
Terrain de Tarcienne - Le Pavé, le 28 septembre, coup d'envoi à 15h

Composition de la Royale Union Sportive 1947 Emmels : Djoulde Diallo, Alexis Bach, Lucas Magnee, Matheo Gregoire, Florien Melot, Masudi Ramadhani Masudi, Dylan Sobkow, Jetro Ngonini, Nathan Ledieu, Aboubacar Keita, Nicolas Bernard

Composition du Football Club Espoir Tarciennois : Juanito Fernandez, Astyage De Meeus D'argenteuil, Samuel Navez, Romaryck Grandville, Yohan Grolet, Theodore Doukissis, Emilien Demoulin, Robby Latini, Alessio Latini, Andrea Marzano, Nathan Debuisson, Matteo Albanese, Luca Marzano, Dorian Declercq, Lionel Balfroid
Aucun avertissement distribué
Joueurs expulsés : Aboubacar Keita (80ème) pour la Royale Union Sportive 1947 Emmels



Cet article a été rédigé sur la base des données fournies par l'URBSFA.
Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :F.C. ESPOIR TARCIENNOISR.U.S. 1947 EMMELSU21 A
Chargement
Tous

En direct

Le direct