Proximus: «nous avons été prévenus samedi après-midi»

Proximus se défend. « Je vois mal comment nous aurions pu intervenir plus tôt avec une information qui nous est parvenue le samedi après-midi », réagit le porte-parole Haroun Fenaux. « L’alerte date du 29 novembre à 13h30 mais ce n’est que le lendemain, à 15h08 que l’entrepreneur en charge du chantier de la SWDE nous a prévenus qu’un câble avait été sectionné ».

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct