Dotation rabotée: Courcelles obtient gain de cause et 190.000€

La Commune de Courcelles a mené la fronde.
La Commune de Courcelles a mené la fronde. - K.F.

Au printemps 2017, Courcelles s’était tournée vers le Conseil d’État pour s’opposer à la décision du ministre des Pouvoirs locaux de l’époque, Paul Furlan, de raboter la dotation des communes dont le taux PRI était inférieur à 2.600 centimes additionnels et celui de l’IPP sous la barre des 8 %. Elle avait été coulée dans le décret du 20 juillet 2020.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct