Foot (P2): «Oupeye est plus solidairequ’avant la trêve»

Rafael Montalbano.
Rafael Montalbano. - Gilles

« La manière n’a manqué que contre Houtain sur cette série-là », raconte le T1 Jean-Marc Bourdouxhe. « Autrement, on a souvent été battu de peu et ce, contre trois équipes du top 5. Chez nous, la concurrence est de moins en moins forte. Sur un noyau de base de 20 joueurs, je n’en ai plus que 14-15.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour 7€/mois pendant 6 mois. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct