Namur: Françoise risque la rue à cause de son enfant autiste

Selon la mise en demeure, Françoise et ses enfants devront quitter leur logement dans les trois mois.
Selon la mise en demeure, Françoise et ses enfants devront quitter leur logement dans les trois mois. - S.D.

Françoise vient d’apprendre par son propriétaire, la société de logements sociaux La Joie du Foyer à Namur, qu’elle devait quitter son appartement dans les trois mois. « Dans le courrier, il est indiqué que mes enfants font trop de bruit. Mais il faut savoir que les deux derniers souffrent d’un handicap important.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct