Condamné pour avoir frappé sa mère à Saint-Georges, il recommence

Le prévenu n’aurait pas apprécié que la clé du garage soit en la possession de la voisine.
Le prévenu n’aurait pas apprécié que la clé du garage soit en la possession de la voisine. - DR

Le 27 juillet dernier, la police est appelée à Saint-Georges-sur-Meuse pour des soucis familiaux. L’adresse à laquelle les agents sont envoyés ne leur est pas inconnue. En effet, ils avaient déjà dû intervenir plusieurs fois sur place pour des coups portés par le fils de la propriétaire.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct