Hannut: un marathon d’aïkido pour Cap48

Eric Feller et son fils, Tom.
Eric Feller et son fils, Tom. - D.R.

Tom n’a que 2 ans et demi lorsque les médecins décèlent chez lui la maladie. « Ils ont dit qu’il était dyspraxique. Autrement dit, il a un problème au niveau de la coordination physique de ses membres. Il porte également un handicap mental, il a deux ans de retard », nous confie son papa Éric Feller, professeur à la tête du dojo Satori de Hannut.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct